Header Ads Widget

Actu

6/recent/ticker-posts

5G Le réseau du futur

Hier, c'était la quatrième génération où encore 4G. Aujourd'hui, c'est la cinquième génération où 5 G qui vient prouver l'exploitation technologique LTE.


Avec la 5G, le nombre de connexions simultanées pas unités de surfaces couvertes augmentera, le délai d'attente très court et on aura une fiabilité tout accrue.


La cinquième génération où 5G offrira des débits dépassant de très loin ceux offerts par la 4G encore appelée quatrième génération.

5G
5G


L'objectif visé avec la 5G est la connexion simultanée d'un million de mobiles par kilomètre carré, soit 10 fois plus que la 4G.


Dès que cette technologie est mise en place, elle devra permettre les débits de plusieurs gigabits de données par seconde de télécommunications mobile.


Celle-ci va aller 1000 fois plus vite que les réseaux mobiles utiliser en 2010 et 100 fois plus que la quatrième génération sur laquelle elle se base.


Selon le ministère de l'Économie française, c'est une technologie vitale et nécessaire pour le devenir de l'économie en France pour plusieurs raisons.


Le débit potentiel va répondre à la demande croissante des besoins suscités par une croissance accrue des smartphones et le web des objets.



Celle-ci favorisera l'informatique des nuages (le Cloud Computing) qui correspond à l'accès des services informatiques via Internet à partir d'un fournisseur.


Les réseaux électriques intelligents et les objets communicants tout ceci dans un environnement domotisé.


L'ensemble contribue alors à l'évolution du concept de "ville intelligente".


Grâce à cette technologie l'évolution de la synthèse d'images holographiques ou 3D, la gestion des données massives (Big data ) et du tout Internet (internet of everything), l'exploration de données.


Ceci signifie l'ensemble des périphériques et ordinateurs connecté et communiquent entre eux.

La traduction assistée et automatique de façon instantanée, le contrôle et la commande à distance, les jeux interactifs et multi-joueurs complexes, les automatismes industriels vont également en profiter.

Représentation de quelque objets autour de la 5G



De l'autre côté, on observe les mouvements de contestation qui se déploie de la part des associations électro sensible et de certaines scientifiques qui s'opposent à cette technologie.



Les raisons d'opposition à ces technologies sont dues notamment au réchauffement climatique. D'autres s'inquiète de ses effets sur la santé et la biodiversité. Quant à certains, son déploiement et ses objectifs fonds faces à l'absence de la démocratie.

Historique : définition des bases et phase de test


Les 28 ministres des télécommunications de l'UE (Union européenne) et de la Norvège signe une déclaration d'intervention en juillet 2017 à Tallinn en Estonie pour fixer les bases communes au futur standard 5G et confirmer ainsi la volonté des États signataires de positionner l'Europe comme le leader du marché de la 5G.



En Asie et plus précisément en Chine lors des tests de la 5G NR (New Radio), la maison Huawei atteint les débits de 6 GHz en juin 2017.



En France, l'Arcep autorise Free mobile en début octobre 2017 à tester les technologies 5G dans une bande de 3,6 GHz à 3,7 GHz dans la ville de Paris.



C'est en novembre 2017 que la société Verizon communication Inc qui est une entreprise de télécommunications américaines présente sur le marché des services mobiles annoncent qu'elle va déployer un service 5G dans cinq villes des États-Unis dès mi-2018.




Les grands acteurs concernés s'accordent sur les premières spécifications du protocole au Portugal (Lisbonne) et suit aux essais effectués par les différents participants en date du 29 décembre 2017.



C'est en janvier 2018 que le plus grand fournisseur de services téléphoniques locaux (AT&T) promet du réseau 5G en fin 2018 qui sera réparti sur 12 agglomérations.



Les démonstrations des prés standards de la 5G sont faites en Irlande par Vodafone et Ericsson en février 2018.



Le contrôle d'un drone depuis les Etats-Unis en Angleterre est possible grâce à la 5G. Ceux-ci viennent précédent d'autres démonstrations qui ont eu lieu en France et en Suède.



La volonté autour des patineurs est tournée grâce à cent caméras déployées autour de la piste de patinage.



Pour éloigner des sangliers proches des maisons de résidence, un système de caméra de surveillance associée à une transmission haute définition détecte automatiquement ceux-ci à distance et déclenche un haut-parleur imitant les cris d'un tigre pour les éloigner.

La réussite des premiers tests de la technologie 5G IAB (Integrated Access Backhaul) dans la bande spectrale des ondes millimétriques est annoncée par Huawei et NTT Docomo en mars 2018.



Après des tests sur une fréquence de 39 GHz, ils ont obtenu un débit après une faible attente de 1,6 ms.


La lenteur du déploiement de la 5G est dénoncé par les participants du Mobile World Congressistes en Europe en mars 2018. Tout cela est dû à de nombreux désaccords sur la licence d'exploitation des bandes radioélectriques et la complexité du processus décisionnel Européen.



C'est en septembre 2018 qu'au Shenzhen, un test réseau 5G sera effectué par l'opérateur China Telecom. Oscillant de 1 à 3 Gbit/s, le débit à Shenzhen est au minimum 10 fois plus important que la 4G.


Huit pour-cent (8%) d'usage de la 5G est espéré en Amérique latine avant 2025.


C'est au Lesotho que les tests de la 5G en Afrique vont s'effectuer pour la première installation de septembre 2018.


La 5G sur le plan économique


La 5 G présentée trois intérêts économiques qui sont :


  • la saturation de réseau de télécommunications qui vont être soulagées et éviter le phénomène d'engorgement des données.

  • la fluidification des tâches et l'automatisation de certains processus vont permettre aux entreprises d'optimiser certains processus.

  • le développement de nouvelles applications vont également s'appuie sur des nouvelles performances.

De nombreux personne voient en cette nouvelle technologie de nombreux évolution notamment :

  • Le télétravail; 
  • La communication des objets connectés;
  • Les détecteurs et senseur du commerce en ligne;
  • Des réseaux électriques intelligents;
  • De l'intelligence artificielle;
  • De la télésurveillance.

La 5G et la santé des êtres humains

5G et la santé
5G et la santé

C'est depuis 2014 que l'OMS a déclaré qu'un grand nombre d'études ont été menées pendant les deux dernières décennies pour vérifier si les téléphones portables représentent un risque potentiel pour la santé.



Jusqu'à nos jours aucune note officielle n'as été établi selon laquelle le téléphone portable est à l'origine d'un quelconque effet nocif pour la santé.


Le gouvernement français à commander une étude de l'impact de la 5 G sur le plan sanitaire au Conseil général de l'environnement et du développement durable, à l'inspection générale des finances, à l'inspection générale des affaires sociales et au Conseil général de l'économie a été présenté en septembre 2020.


Les conclusions sont telles que du point de vue technique, l'exposition aux fréquences radioélectriques ne sont pas avérées du point de vue des connaissances scientifiques.


Il faut également noter qu'aucun pays qui a déjà lancé la 5 G n'as constaté un problème d'ordre sanitaire.

Quels terminaux mobiles peuvent utiliser la 5 G ?


Le récapitulatif des terminaux mobiles est fait dans le tableau ci-dessous.

Tableau récapitulatifs des terminaux pouvant utiliser la 5G


Il existe déjà une gamme varie de smartphone compatible avec la 5 G et d'autres en cours de développement.



Les méthodes et les moyens utilisés pour se connecter à la 5 G sont différant d'un fabricant à l'autre.

Découvrez une liste de smartphones compatible et les méthodes de connexion à la 5G sur ce lien externe.

Samsung Galaxy note 20 Ultra


La 5G, les ondes centimétrique et millimétrique


Les ondes compris entre 3 et 30 GHz sont des ondes centimétrique dites de hautes fréquences. Les ondes millimétriques sont comprises entre 30 et 300 GHz. 


Jusqu'à présent les ondes millimétriques sont restreintes au applications intérieur et au faisceau hertziens. 


L'affaiblissement de propagation des ondes millimétrique est l'une des raisons de sa restriction. 


En France la bande des ondes en cours de déploiement est celle de 3,5 GHz (3,4 - 3,8 GHz) alors que celle de 26GHz (24,25 - 27,5 GHz) fait encore l'objet d'expérimentation.

Déploiement de la 5G en France et dans le monde


C'est en février 2018 que les quatre principaux opérateurs mobiles de la France se sont portés garant pour le déploiement de la 5G sur l'étendue du territoire.


Orange, Free, Bouygues Telecom et SFR ont déposé leurs candidatures pour se faire attribué les fréquences selon l'annonce de l'Arcep.

Chaque bloc de 50 MHz à été fixée à trois cents cinquante millions d'euros (350 000 000 €). Ici les opérateurs ce sont engagés pour le respect du calendrier de couverture du territoire en 5G par chacun.

  • Deux villes en 2020;
  • 300 sites en 2022;
  • 8000 site en 2024;
  • 10500 sites en 2025;
  • Couverture progressive du réseau routier.

Nous constatons donc que l'ensemble du territoire français ne serai pas couvert par la 5G d'aussi tôt. 


Sur les 85 000 sites déjà présent, 10 500 sites par opérateurs soit un nombre de 42 000 antennes à déployer d'ici 2025.


l'État Français à vendue 31 blocs de fréquences pour la 5G en octobre 2020, de 10 MHz pour chacun et un montant de 2,8 milliards d'euros payables sur une durée de 15 ans.


C'est quelque temps après que orange à annoncer le prix de ses premiers forfaits de la cinquième génération (5G).



Les fréquences attribué à chaque opérateur en France sont consignées dans le tableau suivant.

Opérateurs                    MHz attribuées

Orange                         90

SFR                              80

Bouygues Telecom         70

Free                             70


Si le déploiement de la 5G dépasse les compétences des autorités locales, ces décisions pourraient être attaquable en justice.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires